Parlons-en! - Ma ville d'Abbeville...

Ma ville d'Abbeville...

mardi 26 avril 2011

288. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - Revenons sur cette partie

Bonjour à tous, il y a quelques temps, le journal d'Abbeville a publié l'article suivant.
je n'ai pas pu faire autrement que de vous en faire part.
j'en profite pour revenir sur un ancien sujet sur le même thème : l'amiral Courbet. qui est il, au juste?

je vous invite à voir le billet 128. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - 4ème et dernière partie





A bientôt avec toujours des photos sur Abbeville.
François

mercredi 24 octobre 2007

128. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - 4ème et dernière partie

Me revoilà dans cette 4ème et dernière partie de la statue de l'Amiral Courbet!
Souvenez-vous! je vous avais présenté l'Amiral Courbet en 3 parties .
Pour un retour sur ce grand homme, je vous invite à découvrir les parties précédentes...
en cliquant respectivement sur les liens suivants
Première partie , Deuxième partie , Troisième partie

Dans cette dernière partie, je vous propose d'observer quelques parties de la statue.
vous découvrirez une signature, une plaque commémorative ainsi qu'une tête de "bouffon" gravée sur le côté de la statue.

Pour la signature, il s'agit de Falguière & Mercier qui sont, je pense, les sculpteurs de cette magnifique statue de l'Amiral Courbet.

Egalement une plaque commémorative sur le bombardement pendant la guerre 14-18;
Plus précisément, pendant le bombardement aérien dans la nuit du 31 mai 1918.
A priori, ce monument garde encore les impacts des bombes cette nuit là.

Pour les têtes de "bouffon", je n'ai pas d'explications alors si vous en connaissez le sens, n'hésitez pas à répondre à ce billet...

Pour finir, on constate que la statue n'est pas complète aujourd'hui, il manque le bras de la femme juste en dessous qui regarde l'Amiral... et bien sûr d'autres parties moins flagrantes
Et d'ailleurs, qui est cette femme? vous le savez?
Je fais des recherches et si j'ai la réponse, je n'hésiterai pas à vous en parler!
De votre côté, je vous invite à m'en dire plus sur cette femme mystérieuse!

Une petite anecdote pour finir
Vous savez certainement que la statue de l'Amiral Courbet n'est pas à sa place d'origine.
En effet, elle se trouvait au centre de la Place Max Lejeune d'aujourd'hui...
Les calèches tournaient autour de cette statue comme on pourrait tourner autour d'un rond-point aujourd'hui.
Je reprendrais la phrase qui m'a été rapporté par quelqu'un qui se reconnaitra:
"On dit qu'aujourd'hui, L'amiral Courbet montre du doigt la direction de son ancienne place"
Et j'ai vérifié, c'est le cas! surprenant, non?

Voilà, je vous ai présenté l'Amiral Courbet au travers de ces 4 parties.
Vous souhaitez ajouter quelques choses ou encore apporter des précisions, n'hésitez pas!
Alors, à très bientôt pour un prochain sujet dans Parlons-en!


mardi 26 juin 2007

101. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - partie 3

De retour pour cette 3ème partie!
Souvenez-vous! je vous avais présenté l'Amiral Courbet. Nous étions arrêté en date du 18 avril 1854, jour où il fût nommé Enseigne de vaisseau...
Cliquez ici pour revoir la partie 2

Alors, que s'est il passé après cette date?
Mais, avant de commencer, avez-vous remarqué les inscriptions sur chaque côté de la statue de l'Amiral Courbet ? Oui? Non?
C'est important pour la suite de l'histoire... Cela concerne certains lieux conquis par l'Amiral Courbet...

Mais revenons en date du 18 avril 1854 et abordons les dates importantes qui suivirent:

Après avoir combattu les pirates dans l'archipel grec en 1854, il est nommé lieutenant de vaisseau en 1856 avec pour mission de dresser les plans de la rade de Biarritz.
En 1857, il est second sur le Colligny (Sous le second Empire, un bâteau à aubes, destiné à convoyer les prisonniers à l'Île-de-Ré, fut baptisé "Le Coligny".)
En 1858, il embarque sur le Suffren (navire de guerre avec des lignes de canons 74 ou 90 nommé ainsi en mémoire de l'Amiral français Suffren)
En 1860, il est instructeur à l'école de canonage sur le Montebello.
Capitaine de frégate en 1866, il commanda en 1870 le talisman (Aviso à vapeur) aux Antilles et donna la chasse aux navires ennemis.
Capitaine de vaisseau en 1873, il commande l'école de Torpille en 1874.
Il fut nommé en juin 1880, gouverneur de la Nouvelle-Calédonie et rapidement Contre-amiral.

Une succession de réussites personnelles dû à un travail acharné... (car chacun sait que rien n'est acquis si on ne s'investit pas!)

A son retour en France, il fut nommé à la tête de l'escadre des mers de Chine.

Nous sommes en 1883. Les événements qui vont suivre ont permis à l'Amiral Courbet de mettre en pratique sa très grande tactique militaire.
=> Commandant en chef interarmées, Courbet bat les Pavillons-Noirs et occupe SON-TAY [Première inscription à droite de la statue] ainsi qu'une partie du delta du Tonkin.
=> Promu vice-amiral en mars 1884, il dirige les opérations contre la Chine et entame la bataille de FOU-TCHEOU [Deuxième inscription à droite de la statue] avec comme issue, une éclatante victoire.
=> Dans son élan, il débarque à FORMOSE [Première inscription à gauche de la statue] pour s'emparer de Kelung, de Makung et des ILES PESCADORES.[Deuxième inscription à gauche de la statue].
Nous sommes en mars 1885 avec la levée du blocus de FORMOSE suivi de l'armistice en avril 1885.
Epuisé certainement par touts ces combats, il meurt quelques jours après la victoire finale. Il aura 57 ans.
Voilà, vous connaissez maintenant un peu plus l'Amiral Courbet et si, d'aventures, vous passez par la place de l'Amiral Courbet,
vous ne manquerez pas de découvrir ces inscriptions qui je l'espère vous rappellerons ces différents conflits.
Un grand homme, l'Amiral COURBET, qui je vous le rappelle pour terminer cette troisième partie était Abbevillois.
Je vous donne rendez-vous dans la quatrième et dernière partie avec une revue en détail de la statue et quelques définitions...
Alors, à très bientôt pour encore un peu plus d'histoire...


dimanche 8 avril 2007

072. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - partie 2

Nous voilà enfin dans la partie 2
Souvenez-vous! je vous proposais de répondre à quelques questions concernant la place de l'Amiral Courbet.
Cliquez ici pour voir la partie 1
Alors! Qui est l'amiral Courbet? Mais attention, je ne remplacerai pas les livres d'histoire.

Comme toute personne, l'Amiral avait un prénom. il s'appelait Amédée anatole Prosper Courbet.
Et, bien sûr, c'est important. il est né à ABBEVILLE le 26 juin 1827.
C'est aussi un élève brillant : il entre à l'école polytechnique en 1847.
En 1849, il devient aspirant dans la Marine sur la Capricieuse et le voilà parti en exploration en mer de Chine, dans l'Océan Indien et le Pacifique.
Ces "ballades" en mer ont fait de lui un expert dans la marine. il fût donc nommer à son retour Enseigne de vaisseau.
Nous sommes le 18 avril 1854...


Ainsi s'achève la partie 2 concernant l'Amiral Courbet...
La partie 3 vous fera découvrir les débuts de la bataille navale en 1854...
Alors, à très bientôt pour encore un peu plus d'histoire...


jeudi 15 mars 2007

055. Parlons-en! - La statue de l'Amiral Courbet - partie 1

Et voilà, je démarre cette catégorie sur la statue de l'Amiral Courbet.
On la retrouve également dans la catégorie Abbeville d'autrefois... avec la carte postale du futur (en l'an 2107).
cliquez ici pour la catégorie Abbeville d'Autrefois...

De nombreuses personnes connaissent la place de l'Amiral Courbet et donc ont déjà croisé ou vu la statue dans Abbeville.
Mais combien connaisse l'Amiral Courbet? Pourquoi une statue sur l'Amiral Courbet?
Et la question simple, qui est l'Amiral Courbet?
Cette catégorie existe pour cela... pour vous apporter des réponses simples et concises.
Demain, la réponse à ces questions!
Alors à Demain pour un peu d'histoire...